18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 17:52

Attention : Spoilers

 

Doctor Who - The Lodger [5.11]

Scénariste : Gareth Roberts - Réalisateur : Catherine Morshead

 

Le Docteur oublie d'effectuer quelques réglages sur le TARDIS en y sortant...et celui-ci se dématérialise donc en laissant notre pauvre Time Lord tout seul dans la rue Aickman. Le Docteur doit donc trouver un logement le temps de trouver son TARDIS, et se faire passer pour un humain tout à fait normal...vous devinez déjà ce que cela va donner !

 

Après la charge émotionnelle reçue dans les deux précédents épisodes, The Lodger détend l'atmosphère et nous propose un épisode plutôt comique, très même...

La participation de James Corden, connu au Royaume-Uni pour son rôle dans la sitcom Gavin & Stacey, contribue aussi à cette atmosphère hilarante, et nous donne un cocktail d'acteur bizarrement pétillant avec Matt Smith. On remarque tout d'abord la complicité qui se construit très rapidement entre le Docteur et Craig, notamment dans la scène de la cuisine, où Craig parle de sa collègue de travail mais aussi colocataire au Doc', et il est visiblement amoureux de cette dernière ! (à noter que dans cette scène, le Docteur sort son vocabulaire culinaire français...et on aime ça !).

Parallèlement à cette complicité vient se construire une sorte de rivalité positive entre Craig et le Docteur, en particulier dans la scène de football où le Doc', qui n'a jamais joué au foot auparavant, se révèle être très compétent et pique nettement la vedette à Craig, jusqu'à aller lui piquer son penalty.

Cependant Craig n'est pas un looser, ainsi que son amie Sophie. On le remarque dans la scène où le Docteur interrompt la possible future déclaration de Craig à sa bien aimée...Ces derniers philosophent sur le sens de leurs vies, qu'ils ne vivent que pour le travail, ils se persuadent que leurs rêves ne seront jamais réalisés...Avant que le Docteur ne sorte une phrase qui accentue cette idée mais qui, implicitement, les encourageait à se révolter contre cette idée.

Dans cet épisode, Amy n'est pas vraiment présente, elle communique avec le Docteur depuis le TARDIS par le biais d'une oreillette...mais son rôle est important, car elle donne des informations au Docteur, car elle est la seule pour maintenir le TARDIS stable, mais aussi car elle donne des conseils au Doc' pour paraître plus 'humain'...qui de mieux comme conseillère ?

 

Coté intrigue, celle-ci est plutôt originale, différente de la BD The Lodger, publiée il y a quelques années dans le Doctor Who Magazine, puisqu'on a ici un mystère qui rode autour d'une personne qui habite l'étage au dessus de celui de Craig et qui attire les personnes qui n'ont pas de but dans la vie pour les attirer et ne plus les faires revenir...

On a ainsi une histoire plutôt angoissante qui évolue au fil de l'épisode et on découvre se qui se cachait réellement dans cet étage...et l'histoire se bouscule assez rapidement, trop même...le baiser de Craig et Sophie faisait un peu trop cliché.

 

Pour conclure, The Lodger est un épisode plutôt amusant, ni bon, ni mauvais, mais que l'on apprécie à regarder. Il apporte aussi quelques éléments et questions qui proposent une ouverture vers le double épisode final...ce qui nous tient encore plus en haleine !

 

Note : 7/10

 

 


 

 

Mes excuses si cette critique parait plus courte et moins complète que d'habitude...je suis très occupé ces derniers temps.


The Blogger =)

Partager cet article

Publié par The Blogger - dans Critiques
commenter cet article

commentaires

Annonce

Important : Le blog ne sera plus alimenté pour le moment. Vous pouvez toutefois continuer à suivre les news sur Twitter et Facebook. Plus de détails ici.

Recherche

Facebook

Twitter

Flux RSS

rss