31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 17:32

Attention : Spoilers

 

Doctor Who - Cold Blood [5.09]

Scénariste : Chris Chibnall - Réalisateur : Ashley Way


Après les événements de Cold Blood, le Docteur & Co. se retrouvent au coeur d'une cité Silurienne située dans les entrailles de la terre. La prophétie d'Alaya est sur le point de se produire, tandis que le futur pivote autour d'eux....

 

Si l'épisode précédent était assez mal réussi, Cold Blood lui, au contraire, est vraiment entraînant !...même si il présente tout de même quelques défauts...

 

The Hungry Earth a eu le temps le bien placer l'intrigue, c'est pourquoi le rythme commence à s'accélérer dès le début, avec la capture de Nasreen et du Doc', puis les quelques expérimentations sur ce dernier (à noter que cette scène paraissait un peu clown...). Du coté de Mo et d'Amy, les deux arrivent à s'échapper et Amy à fuir une dissection de justesse grâce (une fois de plus) à son mystérieux instinct...qui arrive aussi à trouver le moyen utilisé par les Silurians de remonter à la surface...quelle chance ! Seulement, et heureusement, ces trop fortes accélérations dans l'épisode sont peu nombreuses, on peut prendre comme exemple la découverte de la convivialité de Malokeh, le scientifique qui voulait disséquer Amy au début (grrr).

 

Malgré tout, derrière cela, il y a tout de même une grande partie de l'intrigue qui tourne autour d'une possible diplomatie humains/Silurians mais aussi la possibilité d'une guerre entre eux comme le laissait entendre Alaya...et la mort de cette dernière ne va pas arranger les choses...

 

La question est assez intéressante en effet, peut-on partager la planète, de nos jours où certaines frontières sont encore disputées ?...Mais malheureusement, comme dit précédemment, la mort d'Alaya ne va pas enjoliver les événements, malgré les essais du Docteur d'arranger la situation et les regrets d'Eldane quand à l'écroulement de l'accord.

 

Dans la scène suivante, où la soeur d'Alaya donne l'ordre d'exécuter tout le monde, on peut dire que "trop d'action tue l'action", car en effet, le Docteur devient une sorte de super-héros qui arrive en quelques secondes et galipettes à éviter des "coups de langue" de Silurians, éviter les rayons de leurs armes et détruire ces dernières avec son précieux tournevis...décidément !

 

Un autre point central développé par cet épisode est le caractère et la profondeur des personnages. On a tout d'abord Ambrose, la mère de famille prête à tout pour récupérer son fils et trouver un remède pour son père...ce qui va l'amener à tuer (malgré elle) Alaya. Du coté Silurians, on a Restac, prête à tout elle aussi, même à la guerre, pour récupérer Alaya, sa planète, mais aussi pour protéger les siens (car la foreuse était sur le point de percer leur bulle d'air). Sa brutalité pourrait nous faire croire qu'elle est un personnage sans coeur, qui tient pertinemment à se garder une image fixe des humains, une image de "singes", mais la scène de la découverte du corps d'Alaya nous montre bien, grâce à son bizarre gémissement, que Restac est peut-être juste une personne orgueilleuse, qui tient à ce que l'on garde d'elle une image de bravoure alors qu'elle a aussi derrière un esprit de famille et des faiblesses.

 

Toujours coté Silurians (gentils cette fois) on a, comme cité précédemment, Malokeh, le scientifique naïf. Notre opinion sur ce dernier évolue au fur et à mesure de l'épisode. On apprend ainsi que son but n'était pas du tout de faire de mal à qui que se soit, mais qu'il voulait juste apprendre, étudier comment "fonctionnent" et ont évolué les êtres humains...mais malheureusement sa naïveté va le conduire à sa propre perte.

 

Enfin, le personnage qui a sans doute fait le plus valoir sa profondeur et ses sentiments est bien sûr Amy, lors de la mort de Rory. Karen Gillan a ici fait preuve d'un très très grand talent, ce qui nous montrait bien la déchirure de son personnage quand à la mort de l'homme qu'elle aimait...de plus on apprend aussi qu'à la fin, Amy ne se souvient plus de Rory à cause du crack qui l'a consumé...ce qui a finalement sans doute fait fondre chacun des téléspectateurs en larmes.

 

Pour conclure, Cold Blood est sans doute l'un des meilleurs épisodes de la saison depuis Flesh & Stone, malgré ses quelques petits défauts...Car l'épisode est tant entraînant au niveau de l'intrigue et du suspens, qu'au niveau émotionnel grâce à la profondeur des personnages, mais aussi au niveau du mystère. En effet, plusieurs questions se posent telles que "Pourquoi le Docteur n'est-il pas absorbé par le crack quand il y plonge sa main ?" "Quel danger annonce le morceau de TARDIS (ou pas) trouvé par le Docteur dans le crack ?" ou encore "Pourquoi la bague de fiançailles est-elle toujours là alors que Rory est normalement effacé de l'histoire ?"...des réponses seront sans doute apportées plus tard.

 

Note : 9/10

 

Partager cet article

Publié par The Blogger - dans Critiques
commenter cet article

commentaires

Annonce

Important : Le blog ne sera plus alimenté pour le moment. Vous pouvez toutefois continuer à suivre les news sur Twitter et Facebook. Plus de détails ici.

Recherche

Facebook

Twitter

Flux RSS

rss