9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 12:07

Attention : Spoilers

 

Doctor Who - Vincent and the Doctor [5.10]

Scénariste : Richard Curtis - Réalisateur : Jonny Campbell

 

Quand Le Docteur et Amy voyagent en 1890 et font la rencontre de Van Gogh, ces derniers vont découvrir que le peintre, pris pour un fou par les autres villageois, a en fait la capacité de percevoir un monstre invisible par tous. Au programme : peinture, peurs et pleurs...

 

Cet épisode, comme quelques uns de cette saison, se concentre plus sur les personnages que sur l'intrigue en elle même. Ainsi, on va (re)découvrir la profondeur du personnage de Vincent Van Gogh, interprété par Tony Curran, mais aussi sa vie tourmentée, tout en essayant de rester le plus fidèle possible à l'histoire. Mais, bien sur, Doctor Who n'est pas un documentaire historique, et il y a toujours quelque chose de pas très net quand le Docteur part à la rencontre d'une figure de l'histoire...

 

Après Dickens et les Gelth, Shakespear et les Carrionites, on a ici Van Gogh qui est le seul capable de voir un alien invisible et qui sème la terreur en Provence : le Krafayis, sorte de géant oiseau-reptile.

Cependant le problème avec ces épisodes qui mélangent personnages historiques/fiction est qu'ils sont lents, et qu'il peut arriver à certains moments que l'on s'ennuie...c'est le cas de celui-ci, mais Vincent and the Doctor dispose d'une sorte de "truc" (sans doute grâce à la magie émotionnelle de Richard Curtis) qui fait que l'on s'accroche, même si le temps peut paraître long (d'ailleurs, même le Docteur le fait remarquer).

On s'accroche car cet épisode est beau, émouvant, et que le personnage de Van Gogh est à certains moments très touchant. On nous présente tout d'abord un peintre incompris, mal aimé de tous les villageois, et dont ces derniers le jugent même comme le porteur du mal...alors que l'on découvre en fait derrière un personnage profond, philosophe, mais qui présente aussi ses faiblesses...car il exprime parfois quelques sauts d'humeur, de folie. Son admiration (voir plus) pour Amy vient renforcer la particularité de ce personnage, mais aussi sa capacité à voir derrière les choses, car il arrive à découvrir qu'Amy a perdu quelqu'un (cf: Cold Blood), et que cette dernière en pleure, sans qu'elle même ne le sache pas. Ce qui, si on ajoute à cela sa capacité à percevoir le Krafayis, peut enrober un certain mystère autour de Van Gogh...

 

Un autre atout de cet épisode est sa dimension culturelle. Du Musée d'Orsay à la résidence de Van Gogh, on découvre les peintures de ce peintre incompris de son vivant (d'ailleurs les quelques moments où l'on voit Le Docteur et Amy en mode "fans de Van Gogh", alors que celui-ci ne comprend pas leur excitation, sont assez hilarantes...). Il y a, de plus, une scène où l'on peut voir le ciel étoilé à travers les yeux de Van Gogh, comme dans le tableau "Nuit étoilée", et cette vision est partagée en quelque sorte avec le Docteur et Amy, mais aussi avec le téléspectateur...ce qui est vraiment beau et poétique.

Enfin, la scène la plus émouvante de cet épisode est la scène finale, quand Le Docteur amène Van Gogh au Musée d'Orsay en 2010. Van Gogh était dans sa vie un peintre incompris, et qui n'a vendu qu'un seul tableau de son vivant. Imaginez : il n'a été, comme d'autres artistes (Mozart par exemple), reconnu qu'après sa mort...et le voir les larmes dans les yeux, puis en pleurs quand à la vue de tous les visiteurs qui viennent voir son oeuvre et quand à l'entente de mots du Dr Black, qui affirme que Van Gogh était le plus grand artiste au monde et un des plus grands hommes qui n'aient jamais vécu, lui qui se faisait un basse opinion de lui même...tout cela finit par mettre aussi les larmes aux yeux au téléspectateur tant la scène est magnifique !

 

Pour finir, Vincent and the Doctor, malgré ses quelques ralentissements, est un épisode magnifiquement écrit, à la fois cultivant et touchant, et qui arrive à la fois à nous faire rire, à nous émerveiller et à nous faire pleurer.


Note : 9/10

 

 


 

Bonus :

 

La scène de la nuit étoilée en question :

 

 

Partager cet article

Publié par The Blogger - dans Critiques
commenter cet article

commentaires

Annonce

Important : Le blog ne sera plus alimenté pour le moment. Vous pouvez toutefois continuer à suivre les news sur Twitter et Facebook. Plus de détails ici.

Recherche

Facebook

Twitter

Flux RSS

rss